Skip to content

Incinération régénérative

Principe fonctionnel

L’air contaminé est aspiré dans un premier temps par le ventilateur d’air de processus, puis chauffé par un brûleur à gaz à la température de réaction nécessaire. Ensuite, la transformation des polluants en dioxyde de carbone et en eau s’effectue dans le lit combiné du réacteur et de l’accumulateur thermique. La chaleur perdue du réacteur est conduite sur un deuxième lit et stockée à cet endroit. Après la mise à température du lit-accumulateur, la conduite de l’air du processus est basculée. La chaleur accumulée est utilisée pour le préchauffement des flux de gaz du processus, et les polluants sont ensuite oxydées dans le premier lit. Dans le mode de fonctionnement ultérieur, s’opère un basculement cyclique entre ces deux états.

Avantages

Coûts énergétiques faibles en raison du rendement thermique élevé • Technique robuste des installations • Longue durée de vie • Procédé éprouvé • Utilisation universelle • Adaptation automatique aux modifications des conditions de fonctionnement • Mode opératoire catalytique possible (RKNV) • Respect des valeurs de rejets à l’atmosphère

Grâce à sa robustesse, ces installations peuvent être utilisées également pour des effluents gazeux chargés en composés de substances complexes et perturbatrices (p. ex. composés de silicium organique).

Equipement de base

Système de distribution d'air • Soufflante air de procédé • Brûleur • Chambre de combustion • Accumulateur de chaleur • Isolation • Cadre de base • Dispositifs de sécurité • Unité MCR • Enregistrement des données

Equipements supplémentaires

Cheminée air sortant à réalisation variable • By- Pass d'unité • Séparateur de poussière • Dispositifs ADF • Montage en conteneur • Brûleur multi-combustibles • Modules catalytiques pour mode opératoire catalytique (RKNV) • Revêtements anti-corrosion • Elimination de gaz chaud

Dimensions standards

Installation d'incinération régénérative à 2 chambres pour le traitement de l'air de procédé chargé en solvants et provenant d'une chaîne de vernissage d'un sous-traitant automobile. Capacité de traitement : 12.000 m³/h. Ce type d'installation est aussi disponible en location, et est mobilisable très rapidement.

Installation d'incinération régénérative à 2 chambres avec enregistreur peak intégré et exfiltration de gaz chaud. Cette installation traite des effluents gazeux provenant d'une chaîne de revêtement avec procédé de séchage. Capacité de traitement : de 1.800 à 5.000 Nm³/h. L'installation peut être utilisée universellement pour toute autre application industrielle en vue d'éliminer des COV.

NEW - Installations d'incinération thermique régénérative
série RTNV-ESN-X

ESN pour économie d'énergie - construction basse

Idéal pour les entreprises avec production en série et les constructeurs équipementiers

Schéma : réacteur

Fonction

Traitement des effluents gazeux chargés en COV
Valeurs du gaz purifié conformément aux directives sur le contrôle de l'air (TA-Luft)

Avantages de la série ESN - économie d'énergie, construction basse - de PRANTNER:

- Bonne intégration dans les unités de production qui nécessitent un traitement
des COV. Idéal pour les entreprises avec production en série, comme par
exemple les installations de séchage ou les chaînes de revêtement, grâce à sa
construction en système de cassettes.
- Implantation également appropriée dans des locaux à très faible hauteur de
plafond
- Maintenance très facile grâce l'optimisation de la manutention du récupérateur
de chaleur
- Meilleure charge statique par unité de surface
- Accessibilité assurée aux pièces de l'installation nécessitant une maintenance
- Implantation extérieure possible et sans problème.

Procédé

Le gaz de procédé est conduit, par un système de tuyauterie équipé d'un méchanisme de basculement, dans le réacteur horizontal. Après le passage dans le récupérateur thermique, le gaz de procédé arrive dans la chambre de combustion. Ici, le brûleur à gaz prépare l'énergie de réaction nécessaire afin de permetre l’oxydation des composants nocifs de l'air de procédé. Après incineration, l'air maintenant purifié sort du réacteur, transmet en même temps de la chaleur au récupérateur thermique, puis est rejeté à l'extérieur par la tuyauterie.
Aprés un temps défini, une inversion de la direction du flux se produit dans la réacteur, afin d'augmenter ainsi l'efficacité énergétique par l'utilisation de l'énergie thermique présente dans le récupérateur de chaleur. Ainsi, la puissance du brûleur à gaz nécessaire pour le fonctionnement est réduit au minimum.

Nouveauté / Innovation

Les avantages de la version ESN – ("économie d'énergie - construction basse") se trouvent primairement dans l'espace - et l'économie d'énergie pour nos clients. Ce concept d'encombrement réduit a pu être réalisé grâce à une optimisation du procédé, à des matériaux, des éléments de construction et des isolations particulièrement résistants àux températures élevées. Tous les fabricants en série, voire tous les constructeurs équipementiers qui ont besoin d'éliminer les COV conformément à l'instruction technique allemande relative au contrôle de l'air (TA-Luft), peuvent bénéficier des avantages liés à l'importante capacité d'intégration de la série RTNV-ESN-X. De même, pour tout rééquipement des installations anciennes qui ne remplissent plus les conditions de cette instruction allemande, les installations RTNV-ESN-X sont un choix très judicieux.

Consultez nos spécialistes !

Données techniques du schéma ci-dessus

RTNV-ESN-200 (économie d'énergie-construction basse-200)
Quantité de gaz de procédé : jusqu'à 200 Nm³/h
Température du gaz de procédé : jusqu'à 400 °C
Température du gaz purifié : 30°C – 450°C
Perte de pression : < 16 mbar
Charge gaz de procédé : jusqu'à 2000 mg/m³ (en option : jusqu'à 20% de LIE)
Autres dimensions pour la série RTNV-ESN-X jusqu'à 15.000 Nm³/h :
sur simple demande.