Skip to content

Oxydation catalytique de l'ammoniac

Pour l’oxydation des effluents chargés en ammoniac, issus de différents procédés, PRANTNER utilise un catalyseur qui oxyde l’ammoniac sous forme de gaz, de manière sélective, en azote élémentaire neutre pour l’environnement. Le taux de formation de NOx est très faible, de sorte que la valeur limite pour les oxydes d’azote peut être facilement respectée, cela même pour des concentrations très élevées d’ammoniac.

En combinant ce catalyseur sélectif avec la technique prouvée de procédé catalytique à récupération ou à régénération, les effluents gazeux à forte concentration en ammoniac, issus de différents procédés industriels, sont purifiés de manière sûre.

L’incinération catalytique (KNV) pour le traitement des effluents gazeux chargés en ammoniac s’applique, en autres, dans les domaines suivants :

  • processus de séchage
  • processus chimiques de production
  • chaînes de revêtement
  • industrie alimentaire
  • effluents gazeux provenant d’installations de désorption

Principe fonctionnel

L’air rejeté du processus est aspiré par un ventilateur et estd’abord préchauffé dans un échangeur de chaleur avec l’air purifié. Avec un chauffage électrique ou un brûleur à gaz, l’air est chauffé à la température de réaction désirée, puis il est oxydé dans le réacteur catalytique en azote élémentaire et en eau.

L’oxydation a lieu dans un réacteur spécialement dimensionné, à une température allant de 280 °C à 450 °C. Après transmission d'une partie de la chaleur d'incinération à l’air ambiant, l’air rejeté et purifié est conduit dans l’atmosphère par une cheminée.